Quiksilver Pro France

WSL Hossegor

L’Australien Connor O’Leary et la Costaricaine Brisa Hennessy ont gagnés le quiksilver et Roxy pro France.

L’agenda de la La word surf league en France sur la plage des culs nus à Hossegor.

Le live sur l’application de la word surf league à permis à tous de suivre ou de découvrir la compétition.

Jeremy Flores ancien vainqueur de l’épreuve en 2019 était présent et à participé à l’expression sessioon.

Toute la France à pu soutenir les Vaast et Bourez venu de polynésie, Larsonneur, Maxime Huscenot, Duru le local du département des Landes en aquitaine pendant cet évent WSLconçu pour accéder au WCT.

La vidéo de l’évent est disponible sur le site de la WSL Quik Pro France.

Ce sport reconnu mondialement à donc été médiatisé par des blog, des vidéos et à retenu tous les médias internationaux.

Dans des conditions de vagues magnifiques à la plage des Culs Nus à Hossegor. Les victoires positionnent les deux surfeurs en position de force pour se qualifier pour le Championship Tour 2022 via leur classement dans les Challenger Series de cette saison.

O’Leary a réussi à devancer le vétéran du CT Michel Bourez lors de la finale masculine, tandis que Hennessy a résisté à la star australienne montante India Robinson lors de la finale féminine.

L’étape de l’Euro est terminée avec un énorme remaniement du classement juste avant le dernier événement Challenger Series à Haleiwa.

“Je suis tellement heureux de gagner et d’avoir tout le soutien de ma famille et de mes amis incroyables, c’est un moment vraiment spécial pour moi”, a déclaré Hennessy par la suite. “L’Inde est une grande compétitrice, je suis tellement fière d’elle et je pense qu’elle mérite d’être au top. C’était définitivement dos à dos et les vagues ont totalement changé et j’étais reconnaissant d’avoir eu cette vague à la fin. “

Après deux saisons sur le Championship Tour, Hennessy n’a pas réussi à conserver sa place à la fin de la saison 2021, mais aujourd’hui, elle a fait un grand pas en avant dans son effort de requalification pour l’année prochaine. Son chemin vers la finale s’est déroulé sans heurts puisqu’elle a battu tous les surfeurs pour remporter sa première victoire en Challenger Series. Arrivé en France au 2e rang après une 5e place au Portugal, Hennessy est passé au 1er rang, dépassant Gabriela Bryan d’ Hawaï , qui a connu une sortie inhabituelle au premier tour en France après avoir été blessé pour les deux événements précédents.

En finale, Hennessy a balancé le premier avec un combo rapide de deux tours et un 6,83 pour prendre une avance rapide et mettre la pression sur Robinson. L’échange suivant a eu lieu sur des vagues plus petites qui n’offraient pas autant de murs avec lesquels travailler et les deux surfeurs sont repartis avec un nombre moyen pour leurs efforts respectifs, l’Australien avec un léger avantage.

Brisa Hennessy a beaucoup applaudi le contingent costaricain avec une grande victoire en Challenger Series à Hossegor, en France. – WSL / LAURENT MASUREL

En priorité, Hennessy a réussi à trouver quelques intérieurs gauches pour améliorer encore son avance alors que son adversaire n’a pas réussi à se positionner dans les déplacements décalés à l’arrière. Au bout de 5 minutes, Robinson s’est finalement retrouvée sur une bombe et l’a taguée plusieurs fois sur son revers pour un 7,83 pour faire tourner le feu. Mais la Costaricaine a répondu tout de suite avec deux virages massifs pour un excellent 8.40 pour sceller l’affaire sur sa victoire en ROXY Pro France.

La deuxième place de Robinson aujourd’hui marque son meilleur résultat en carrière jusqu’à présent. L’Australien a pris de l’élan depuis le début des Challenger Series à l’US Open et a fait une énorme déclaration aujourd’hui. Le résultat ouvre la voie à la qualification pour 2022.

“Je suis super content d’avoir participé à ma première finale au niveau Challenger Series”, a déclaré Robinson. “Je savais qu’affronter Brisa allait être difficile, mais finalement mon objectif est de faire le CT, donc je ferais mieux de m’y habituer. Je suis super excité d’aller à Haleiwa ensuite, d’où je viens, nous avons beaucoup de vagues et de puissance, donc je sens que je vais être à l’aise là-bas. Tout l’équipage australien, nous sommes si proches et voir Connor gagner était vraiment cool !